Technicité de la matière

DES TISSUS DE HAUTE TECHNICITé

SYNTHéTIQUE

Les fibres synthétiques sont dévirées du pétrole, créées par l’homme. La première fibre synthétique apparue sur le marché est le Nylon® en 1938. Depuis les progrès dans le domaine de la chimie ont permis de voir apparaître de nombreuses autres fibres comme l’acrylique, le polyester, le polyamide ou encore l’élasthanne utilisé par Bruno Saint Hilaire dans ses produits pour offrir au consommateur un confort incomparable.

L’EXTENSIBILITé

LE SATIN

Le satin est un tissu dont l’armure est composée de points de liage non réguliers d’un fil à l’autre. Cela permet d’éviter les effets de diagonale que l’on peut avoir sur un sergé. Le satin se reconnaît facilement de part son endroit très brillant et son envers mat. A l’origine le satin constituait une étoffe luxueuse car faite de soie. De nos jours on trouve tout type de fibre sous cette armure.

LA RESISTANCE AU FROISSAGE

LE DENIM

Matière au tissage est très serré. La teinture de la chaîne à l’aide du pigment indigo permet des capacités d’évolution importante du tissu. Cette teinture reste en surface du fil et avec le temps et les porters, le fil s’use et laisse apparaître son cœur blanc. De même, la toile gagne en souplesse au fur et à mesure des porters. Cette patine naturelle permet au consommateur d’avoir un produit unique.

La thermorégulation

La gabardine

Tissu à l’armure sergée très serrée. Ce tissage particulier lui confère des propriétés de relative imperméabilité à l’eau et à l’air. Elle a été créée puis brevetée par Thomas Burberry au cours des années 1880. Pour Bruno Saint Hilaire la gabardine peut être en coton ou mélangé avec la fibre Coolmax®, offrant dans ce cas des propriétés de respirabilité au tissu qui sont très appréciées en été. Lorsque la gabardine est en coton, Bruno Saint Hilaire s’oriente vers la fibre premium qu’est le coton pima afin d’offrir à ses consommateurs un tissu beau, au toucher exceptionnel et résistant !

Le traitement anti-tache

La flanelle

La flanelle est un tissu en laine ou coton, peigné ou cardé et foulé pour la rendre souple et matérielle. Elle est caractérisée par sa douceur au toucher et son aspect duveteux, obtenu par le lavage du tissu en fin de production. Les origines de ce tissu remontent au XVIIIème siècle, lors de l’apparition des premiers métiers à tisser. La flanelle présentait alors un aspect moucheté car les fils de laine utilisés étaient naturels et non teints.

Le lavage en machine

Le coton

Fibre d’origine naturelle provenant de la fleur de coton, cette fibre offre de nombreux avantages : solidité, souplesse, confort, résistance, non irritant pour la peau, fort pouvoir absorbant, facile d’entretien… Le coton est la première fibre textile mondiale et aussi une des principales fibres utilisées par Bruno Saint Hilaire.

LE BIO

La laine

Fibre d’origine animale. Dans sa grande majorité la laine provient de la toison du mouton mais on trouve aussi des laines mohair provenant de la toison de la chèvre angora ou encore de l’alpaga. Cette fibre très souple, offre une bonne extensibilité intrinsèque, un pouvoir isolant important et une défroissabilité naturelle. Bruno Saint Hilaire a su exploiter ces qualités de la fibre pour développer son concept Spécial Auto.

LA PROTECTION DE LA PEAU

Le tweed

Étoffe de laine d'origine écossaise, le tweed vient du verbe « to twill », qui signifie « croiser ». Le tweed est souvent une armure chevron, caractérisé par des motifs obtenus par l'enchevêtrement de fils de trame et de chaîne de couleurs différentes. Ce tissu en laine, au toucher rustique ressemble à un tissu fait main et est utilisé pour la confection de manteaux, vestes et costumes.

La gestion de la transpiration

Le Velours

Renommé pour sa douceur, c’est un tissu à l’aspect « velouté ». Le tissage consiste à piéger des fibres lors du tissage dans la base de la structure tissée. Originaire d’Orient, il se répand au XIVème siècle dans les grandes villes italiennes. Il s’agissait d’étoffes en soie avec des motifs en velours, constituant le tissu le plus recherché et luxueux. C’est au XIXème siècle que le velours se popularise et se voit adopté par les ouvriers en pantalon à larges côtes en coton ou en laine.

VALEUR AJOUTéE FIBRES

Le + Saint Hilaire: L'extensibilité

20 types de test, 3000 analyses par an. L’Histoire de chaque matière commence dans notre laboratoire. La qualité est ici en sa demeure. Eprouvés en tout sens : tests d’extensibilité, de retrait, de froissage, de pochage ou boulochage, les tissus sélectionnés par Bruno Saint Hilaire sont soumis à un cahier des charges d’une rare exigence. Associés à l’expertise de nos modélistes, ils signent des vêtements faits pour durer et affronter toutes les épreuves du quotidien. Voilà plus de quarante ans que Bruno Saint Hilaire cultive l’engagement avec des produits intemporels, qui se moquant des modes éphémères offre un confort incomparable grâce à la présence d’élasthanne dans les tissus. Cette fibre permet une extensibilité du vêtement pour suivre le porteur dans tous ses mouvements sans l’entraver. Le chic, la qualité et le confort sont les maîtres mots des développements Bruno Saint Hilaire !